shatter cannabis

Shatter : Qu’est-ce que c’est ?

La BHO est à l’origine d’un grand nombre de produits CBD. Parmi ces derniers figure notamment le shatter. Si vous êtes à la recherche d’un concentré de CBD facile à consommer, le shatter pourrait être un bon choix.

Présentation du shatter

Le shatter est un produit obtenu à partir de la BHO. Cette dernière désigne les extractions de CBD obtenues en utilisant le butane comme solvant. Contrairement aux autres BHO, le shatter est surtout connu pour sa texture solide et cassante. D’une certaine manière, il est surtout comparable à du verre. En plus, tout comme ce dernier, il peut facilement se briser. Le mot anglais shatter signifie d’ailleurs « briser » et le shatter n’est pas semblable au crumble qui, lui, a la particularité de s’effriter facilement.

Contrairement aux autres BHO, l’élaboration du shatter se fait surtout lors de la purge de BHO. Malgré tout, c’est un produit qui reste très riche en CBD puisqu’il peut atteindre un taux de 70 % ou même plus. Il convient à ceux qui souhaitent profiter du cannabidiol avec une meilleure concentration. Il a en plus l’avantage d’être facile à manipuler puisqu’il n’est pas aussi gluant que la wax ou le budder.

Tout comme les autres BHO, le shatter a également la particularité de conserver une grande partie des terpènes du chanvre. Il vous permet donc d’apprécier la véritable saveur de chaque variété de chanvre à partir de laquelle il a été créé. Si vous avez envie de goûter à un concentré de CBD parfaitement aromatisé, je pense que le shatter pourrait vous plaire.

Le shatter est-il dangereux ?

Le shatter de CBD n’est pas dangereux puisqu’il ne contient majoritairement que du CBD. S’il s’agit d’un produit légal, il ne devrait d’ailleurs pas contenir de THC, celui-ci étant la substance à l’origine des effets psychoactifs du cannabis.

Même si ce produit est très concentré en CBD, il ne représentera aucun danger pour votre santé si vous le consommez avec modération. Pour rappel, le cannabidiol ne produit aucun effet secondaire important. En revanche, la surconsommation peut toujours présenter quelques risques.

Faites par ailleurs attention à n’acheter que du shatter de bonne qualité. S’il s’agit d’un produit aux origines douteuses, il est fort probable qu’il contienne une quantité importante de résidus de butane ou d’autres produits chimiques dangereux. Vous risqueriez de mettre votre santé en danger en consommant ce type de produit de basse qualité.

L’autre vrai danger avec le shatter est certainement sa production dans un milieu non contrôlé. Puisqu’il provient de la BHO, la production du shatter est surtout réservée aux professionnels même s’il est possible d’en faire chez soi.

Il faut utiliser un certain nombre d’équipements sophistiqués et onéreux pour limiter les risques liés à la manipulation du butane. Ce n’est d’ailleurs qu’avec le bon équipement qu’il est possible d’obtenir une extraction de bonne qualité.

Si vous utilisez un équipement fait maison, la production de shatter peut être assez fastidieuse. Vous risquez également de vous mettre en danger pour un résultat qui ne serait pas forcément de bonne qualité.

Comment produire le shatter ?

Pour obtenir du shatter, il faut d’abord de la BHO. Cette dernière est obtenue en utilisant le butane pour extraire le CBD à partir des plants de chanvres. Vous obtenez alors un liquide qui est un mélange de butane et de CBD. Le butane étant une substance très volatile, il suffit de faire chauffer légèrement le mélange pour le purger.

Pour effectuer cette purge à l’aide d’un équipement simple. Il faut étaler la BHO de façon homogène sur une plaque de pyrex recouverte de papier sulfuré. La plaque de pyrex sera ensuite placée sur une plaque chauffante ne dépassant pas le 45 °C. Lorsque la BHO chauffe, elle forme des bulles qui vont laisser le gaz s’échapper lorsqu’elles éclatent.

Il faut faire très attention lors de la production du shatter, car une simple erreur de manipulation peut donner un autre produit. Celui-ci sera tout aussi concentré que le shatter, mais il n’aura pas la même consistance. Si vous agitez le produit lors de sa fabrication ou si la matière première utilisée est trop humide, vous risquez par exemple d’avoir de la wax ou du budder.

Le nombre de bulles et leur taille vont progressivement diminuer et le BHO deviendra plus dur et moins collant. Il faut ensuite laisser le mélange reposer à température constante jusqu’à obtenir une fine pellicule qui n’est autre que le shatter. Ce shatter peut contenir une certaine quantité de lipides et de cire. À ce moment, il peut être nommé shatter wax.

Pour obtenir un shatter clair, il faut travailler à basse température. L’extraction peut par exemple se faire à l’aide d’une beuh de CBD fraîchement sortie du congélateur. Lorsqu’il est utilisé à basse température, le solvant peut extraire le CBD sans les matières grasses. Le résultat final sera alors un shatter avec un éclat clair.

Si vous ne souhaitez pas fabriquer votre shatter, sachez qu’il est possible d’en acheter sur le site CBD français The Greenstore.

Comment consommer le shatter ?

Même s’il est solide, le shatter ne sera pas forcément consommé comme un bonbon ou un biscuit. Néanmoins, ces options restent envisageables. Pour profiter plus rapidement des effets du shatter, vous pouvez faire du dabbing comme avec la wax ou le budder. Notez que lorsque le shatter est chauffé, il prend d’abord une forme liquide avant de s’évaporer.

Vous pouvez le découper en petit morceau, selon la taille dont vous avez besoin et le placer sans problème sur le clou de votre dab de shatter. Vu qu’il n’est pas gluant, il n’y a aucun risque qu’il reste collé à vos mains ou sur les outils que vous utilisez pour le manipuler. Il est également possible de le consommer par vapotage et c’est d’ailleurs la méthode que je vous recommande.

Sinon, il vous est toujours possible de l’ingérer. Le shatter peut tout à fait vous servir pour vous concocter une petite boisson au CBD. Vous pouvez par exemple verser quelques morceaux de shatter dans votre thé sans oublier d’y ajouter un peu de corps gras comme du lait ou du beurre. Le point le plus intéressant avec ce produit réside dans le fait que quelques grammes de shatter seront certainement plus en riche en CBD et en arôme comparés à une fleur CBD.

Avertissement : Fumer du cannabis CBD est illégal dans de nombreux pays. Avant de le consommer de cette façon, vérifié les lois de votre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Mes bons plans CBD directement dans votre boite e-mail !