Dabbing : Les dabs, méthode plus saine pour fumer le cannabis ?

Fumer vous expose à des problèmes de santé et des risques de cancer, même lorsqu’il s’agit de fleurs de CBD ou de résines de CBD Pour que ce dernier soit entièrement bénéfique, il est préférable de choisir un mode consommation un peu plus sain. Le dabbing se présente par exemple comme une bonne alternative.

Qu’est-ce que le dabbing ?

Le dabbing est un mode de consommation qui n’est certainement pas étranger aux consommateurs de cannabis. C’est une méthode venue des États-Unis et qui permet de mieux profiter des effets du cannabis sans s’exposer aux mêmes risques que les fumeurs. Le dabbing est également très à la mode auprès des consommateurs de CBD.

Hey, attends une seconde avant de lire l’article plus loin, c’est important ! Si tu veux acheter le CBD au meilleur rapport qualité prix (Avec des codes promos et des réductions), je te conseille d’aller lire la page Meilleur site CBD, tu trouveras forcément ton bonheur !

Le principe du dabbing est de faire chauffer le cannabis pour que le THC ou le CBD puisse s’évaporer sans l’aide d’une combustion. La résine (wax, cire, etc.) ou l’huile est la forme d’extrait la plus souvent utilisée au dabbing. L’extrait est placé sur plateau qui est chauffé. Le contact avec ce plateau chauffant provoque l’évaporation des cannabinoïdes et des terpènes. Il suffit ensuite d’inhaler cette vapeur pour ressentir les effets du THC ou CBD.

Le matériel dont vous avez besoin est constitué d’un dab rig grâce auquel vous pouvez inhaler la vapeur. Le clou est l’élément sur lequel vous pourrez chauffer votre résine. Et enfin, pour chauffer le clou, vous aurez besoin d’un chalumeau. Les kits de dabbing ne sont pas particulièrement onéreux, mais vous devez faire attention à la qualité de votre matériel si vous voulez faire un bon dabbing.

Quand opter pour le dabbing ?

Le CBD existe actuellement sous de nombreuses formes pouvant elles-mêmes être consommées de différentes manières. Les fleurs peuvent par exemple être fumées ou utilisées pour faire des infusions. Les haschs et les extraits peuvent aussi être fumés, mais pas de la même manière que les fleurs. Pour inhaler du hasch, vous devez utiliser un vaporisateur ou un dab.

Si vous êtes un grand consommateur de hasch, vous comprendrez vite que le dabbing est la meilleure manière de profiter de ses bienfaits. Mais vous n’êtes pas obligé de toujours utiliser des extraits pour votre dab. Vous pouvez utiliser des fleurs et même des feuilles. La vapeur produite ne sera pas aussi riche qu’avec un concentré de cannabis, mais cela reste une bonne alternative aux joints.

Le dabbing est-il sain ?

Le CBD n’est pas un produit nocif pour le corps. La plupart des études menées à son sujet tendent à prouver que c’est une substance utile pour le bien-être. Afin qu’il puisse être réellement bénéfique, il doit être consommé correctement. Cela signifie qu’il faut éviter de le fumer même si cette méthode permet de ressentir bien plus vite ses effets.

En fumant le CBD, cette substance va être transportée par la fumée et atteindre les poumons. Il peut alors circuler immédiatement dans l’organisme et ses effets se feront ressentir intensément et plus rapidement. Ce n’est pas le cas lorsque vous consommez le CBD sous forme d’aliment puisque ce dernier va d’abord être digéré et transformé avant d’atteindre votre organisme. Il mettra plus de temps avant de faire effet et ses effets seront moins intenses.

Malheureusement, lorsque vous fumez le cannabis, la combustion ne libère pas que le CBD. De nombreux produits nocifs s’en dégagent également. Ce sont surtout ces derniers qui nuiront à vos poumons et qui risqueront, sur le long terme, de provoquer un cancer et des difficultés respiratoires.

Pour profiter du CBD de la même manière, mais sans absorber de produits nocifs, il est possible de faire du dabbing. Avec cette méthode, l’extrait de cannabis ne subit aucune combustion. Aucun élément n’est dégradé, ce qui signifie qu’aucune substance nocive n’est générée. L’extrait est simplement placé sur une surface chauffée.

Précaution à prendre avec le dabbing

Le contact avec une surface chauffée permet aux cannabinoïdes de se transformer en vapeur qu’il vous suffira ensuite d’inhaler. À cause du contact qu’il y a avec l’extrait et la surface chauffée, il peut malgré tout y avoir une légère combustion. Le dabbing n’est donc pas sain à 100 %, mais il reste une méthode bien plus saine comparée aux joints. En revanche, il n’est pas plus sain qu’un vaporisateur.

Sur un vaporisateur, le chauffage est obtenu à l’aide d’une induction électrique. Ce système permet de chauffer l’air auquel l’extrait de cannabis est exposé. Il en résulte une vaporisation des cannabinoïdes sans aucune combustion. Le vapotage est par conséquent la méthode la plus saine pour inhaler le cannabis.

Pour que l’utilisation du dabbing soit la plus saine possible, vous devez veiller à ne pas utiliser un matériel bas de gamme. Je vous recommande d’ailleurs de choisir au minium des clous au quartz. Cela vous permettra d’obtenir une chauffe optimale tout en réduisant les émanations nocives provoquées par la combustion.

Avantages et inconvénients du dabbing

L’utilisation du dabbing n’est pas une simple tendance. Si ce mode de consommation a su gagner en popularité, c’est parce qu’il présente de nombreux avantages. Il permet d’absorber du CBD ou du THC en plus grande quantité. Une seule bouffée en dabbing est bien plus intense qu’une bouffée d’un joint.

Si vous avez besoin de ressentir immédiatement la sensation d’apaisement apporté par le CBD, le dabbing vous donnera satisfaction. De plus, cette technique permet de consommer le cannabis en plus grande quantité par rapport au vaporisateur. Ce dernier ne peut en général chauffer qu’une petite quantité d’extraits.

Bien qu’il existe des vaporisateurs de grande taille, les dabs restent actuellement le meilleur moyen de consommer plus de cannabis sur une courte durée. C’est pour cette raison qu’il est considéré comme le meilleur instrument pour planer chez soi. Évidemment, avec le CBD vous n’allez pas planer, mais plutôt ressentir un grand soulagement, être moins stressé, trouver le sommeil plus facilement, etc.

Le prix du matériel n’est pas vraiment un problème sauf si vous décidez d’opter pour les dabs géants et haut de gamme. La fragilité reste dans ce cas le seul véritable inconvénient avec les dabs puisqu’ils sont souvent faits en verre. Notez également qu’il s’agit en plus d’un matériel que vous ne pourrez utiliser que chez vous.

Légalité du dabbing

Attention, le dabbing n’est pas légal dans tout les pays, ni tout les états (par exemple aux états unis cela varie d’un état à un autre), pareil pour les pays d’Europe. Renseignez vous sur les lois de votre pays avant d’essayer le dabbing.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *