CBG ou CBD, quelles différences ? Cannabis légal

Le CBD et le THC sont les cannabinoïdes les plus connus actuellement. Pourtant, le chanvre renferme une multitude de cannabinoïdes moins connus qui sont présents en moins grande quantité. Parmi ces cannabinoïdes figure par exemple le CBG dont les propriétés commencent à intéresser les chercheurs.

Qu’est-ce que le CBG ?

Le chanvre contient près d’une centaine de cannabinoïdes, le THC et le CBD étant présents en plus grande quantité. Le CBG ou cannabigerol fait partie des moins visibles puisqu’un plant de chanvre ne contient que 1 % de cette substance. C’est l’une des raisons pour lesquelles les études à son sujet ne sont pas encore très avancées. Tout comme n’importe quel cannabinoïde, il possède des potentiels qui peuvent être bénéfiques pour notre organisme.

L’une des raisons qui rendent le CBG intéressant, c’est qu’il est à l’origine de tous les cannabinoïdes. Vous devez savoir que c’est le cannabinoïde le plus présent lors de la floraison du chanvre. Il va ensuite subir des transformations pour former les produits tels que le THC et le CBD. Ce n’est qu’après que sa quantité va décroitre. Il existe malgré tout des variétés de chanvres particuliers qui contiennent un fort taux de CBG.

D’autre part, il faut noter que le CBN est le seul cannabinoïde que le CBG ne produit pas directement. Cet autre cannabinoïde qui intéresse aussi les chercheurs est obtenu à partir de la dégradation du THC.

Même s’il est à la base du THC ou du CBD, le CBG n’est pas tout à fait identique à l’un ou l’autre. Il possède des effets similaires, mais surtout des effets complémentaires. C’est d’ailleurs pour cette raison que consommer les produits full-spectrum peut être particulièrement bénéfique. La présence des autres cannabinoïdes tels que le CBG booste les effets du CBD.

Les effets du CBG

Il y a encore très peu d’études sur le CBG qui permettent de connaitre la majorité de ses effets sur l’organisme. Quelques études laissent malgré tout penser qu’il pourrait avoir des effets proches de celui du CBD. Ainsi, il ne possède aucun effet psychoactif et ne vous fera pas planer si vous en consommez.

Selon une étude, il semble que le CBG peut agir sur le récepteur CB1, à l’instar du CBD. En inhibant ce récepteur, le CBG peut réduire l’assimilation de l’anandamine, un élément ayant un rôle dans la régulation de la sensation de douleur et de faim.

Il peut aussi agir sur le récepteur vanilloïde 1 en rapport avec la gestion de la douleur et des inflammations. Selon une autre étude, il semblerait que le CBG est la substance qui provoque cette envie de grignoter après avoir consommé du cannabis. Il peut alors éventuellement servir pour lutter contre les problèmes d’anorexie. La plupart des études menées ont bien sûr été effectuées sur des animaux (rats ou souris). Cela a permis de révéler une éventuelle utilisation du CBG contre le cancer du côlon. Le CBG semble également avoir des propriétés antibactériennes et vasodilatatrices.

Par ailleurs, aucun effet secondaire trop important n’a été remarqué durant ces études. Cela ne signifie pas que ce produit est réellement sans danger. Il faudra encore attendre quelques années et plus d’études sur le sujet avant de pouvoir affirmer que le produit est tout à fait sain.

Tout comme le CBD, le CBG ne peut être utilisé comme un médicament. Il est loin d’être certain qu’il puisse remplacer les traitements conventionnels contre une maladie en particulier. D’ailleurs, il est possible qu’il réagisse mal avec certains médicaments, comme c’est le cas pour le CBD. Si vous souhaitez en prendre afin de soulager certains de vos maux, vous devez d’abord demander l’avis de votre médecin.

Pour l’instant, tout porte à croire que le CBG propose des effets très proches de ceux du CBD. Cela laisse supposer que le CBG pourrait éventuellement devenir le nouveau CBD. Qui plus est, il commence à être de plus en plus commercialisé.

Quels sont les produits CBG ?

Le CBG peut être produit de la même manière que le CBD. Il y a d’ailleurs de plus en plus de produits CBG qui arrivent sur les boutiques de CBD. Leur prix est assez proche de celui des produits CBD et vous pouvez facilement vous en procurer. Si vous souhaitez consommer des fleurs, il existe par exemple des fleurs ayant un fort taux de CBG. Les fleurs de CBD classiques contiennent aussi du CBG, mais en très faible quantité.

Il existe même des isolats de CBG obtenus à partir des plants ayant une forte teneur en CBG. Même si consommer le CBG pur peut être bénéfique, il fonctionne certainement mieux lorsqu’il est associé aux autres cannabinoïdes. Ainsi, en consommant un produit full spectrum, vous n’allez pas seulement profiter des bienfaits du CBG. Les effets des autres cannabinoïdes vont s’associer à ce dernier pour améliorer encore plus votre sensation de bien-être.

Vous pouvez par ailleurs consommer le cannabigérol de la même manière que vous consommez le cannabidiol. S’il s’agit d’un isolat, vous pouvez par exemple l’ajouter à vos préparations culinaires. Pour le cas d’une fleur, vous pouvez l’utiliser pour vous faire une petite tisane.

Que penser du CBG ?

Le CBG est pour le moment considéré comme un produit sans risque et aux vertus très proches de celles du CBD. Cela ne signifie pas qu’il s’agit effectivement d’un produit qui ne possède pas d’effets néfastes sur le long terme. D’ailleurs, même s’il est admis que le CBD est un produit sain, des études à son sujet sont encore menées puisqu’il n’a pas encore révélé tous ses secrets.

Ainsi, si comme moi vous consommez souvent du CBD, je vous conseille de ne pas encore consommer le CBG trop souvent. Il se peut que le produit soit effectivement sans danger, mais il vaut mieux toujours rester prudent. Si vous souhaitez en consommer, faites-le par le biais des produits full spectrum.

Dans ces derniers, vous pouvez avoir du CBD, du CBG et même du THC en une seule fois, mais en quantité modérée. Sinon, vous pouvez consommer le CBG sous forme d’isolat en évitant les excès. Mais si vous remarquez que le CBG semble avoir de meilleurs effets sur votre organisme, rien ne vous empêche de l’utiliser à la place du CBD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Mes bons plans CBD directement dans votre boite e-mail !