budder cbd

Budder : Qu’est-ce que c’est ?

Les concentrés de CBD font désormais partie des produits incontournables que vous pouvez acheter dans les boutiques CBD. Il en existe plusieurs et même s’ils sont assez similaires, ils disposent d’avantages et d’inconvénients différents. Parmi les types de concentrés que vous pouvez trouver, il y a par exemple le budder.

Présentation du budder

Le budder est une variété de cire de CBD tout comme le crumble ou le honeycomb. Il se différencie surtout de ces deux produits par sa texture. Un crumble est un concentré friable tandis que le honeycomb est gluant, mais léger et aéré. Le budder a également une consistance gluante, mais il n’est pas aussi léger que le honeycomb. Il fait un peu penser à du beurre, ce qui explique son nom puisque beurre signifie « butter » en anglais.

Bien qu’il soit actuellement en train de gagner en popularité, le budder existe depuis 1990. À l’époque, les méthodes d’extraction ne permettaient pas d’obtenir un produit de qualité. Désormais, il est possible d’obtenir de meilleurs budders avec une très forte concentration en CBD ou en THC.

L’extraction du budder se fait à l’aide de CO2 ou de butane. La manipulation de ce dernier en particulier est assez complexe et la moindre erreur peut causer un accident grave. L’extraction au CO2 est plus sûre, mais il est bien moins accessible que le butane. C’est pourquoi je vous déconseille fortement de ne pas tenter de faire du budder fait maison. Il vaut mieux laisser cette tâche aux professionnels ayant un équipement de pointe à leur disposition.

Comment le budder est produit ?

Pour obtenir du budder, il faut utiliser un solvant chimique : le CO2 ou le butane. Le solvant permet d’extraire le CBD ou le THC à partir de têtes de plants de chanvre. L’extraction se fait en plusieurs étapes et selon la manière dont chaque étape se déroule, le type d’extraction obtenu est différent. Mais au final, le produit obtenu sera toujours un concentré de CBD.

La texture particulière du budder vient de la cristallisation des cannabinoïdes lors de l’extraction. Ces cannabinoïdes seront purgés à haute température tout en étant fouettés. Il est impératif de bien calibrer la température et les coups de fouet pour donner au budder la meilleure texture possible.

Après l’extraction des cannabinoïdes, il est important de purger le mélange pour en éliminer les résidus de solvant. La purge se fait à l’aide d’air pressurisé et de haute température. Une extraction effectuée de façon professionnelle devrait normalement laisser très peu de résidus indésirables.

Puisque le budder est uniquement un concentré de CBD, il ne s’agit pas d’un produit dangereux. Le CBD est connu pour être un produit bénéfique pour notre organisme. Même s’il est consommé en grande quantité, il y a peu de risque d’overdose. Quelques effets secondaires peuvent malgré tout se faire ressentir.

Les avantages et inconvénients du budder

L’un des avantages évidents du budder, c’est sa forte concentration. Un budder CBD peut atteindre une concentration de plus de 90 %. Vous n’avez par conséquent pas besoin d’en consommer en trop grande quantité pour en ressentir les effets. De plus, vous pouvez le combiner à d’autres produits pour améliorer l’apport en CBD de ces derniers.

Le deuxième avantage du budder, c’est sa richesse en terpènes. Les terpènes sont les molécules à l’origine de la saveur procurée par un plant de cannabis. Lors de l’extraction du budder, la majorité de ces terpènes sont conservés. Ce qui permet à ce produit d’être plus savoureux que les autres types de concentrés de CBD.

Concernant les inconvénients, il ne devrait pas y en avoir si vous achetez un produit de qualité. Un bon produit ne doit contenir aucune trace de produit nocif. Un produit bas de gamme ou fait maison a, quant à lui, de fortes chances de contenir des résidus de butane si c’est le solvant utilisé. Ingérer ce type de produit ne vous sera aucunement bénéfique.

Comment consommer le budder ?

Malgré sa texture légèrement différente, le budder peut se consommer de la même manière que la plupart des concentrés de CBD. Le dabbing est ainsi la méthode de consommation la plus classique. C’est un procédé qui consiste à placer le budder sur un support (également appelé clou) qui sera chauffé. Le bang fonctionne aussi suivant le même principe, mais le matériel à utiliser est différent.

Pour les amateurs de joints, il est possible de faire du twaxing. Cette méthode consiste à combiner le budder avec la fleur que vous allez fumer. Vous devez simplement veiller à ce que le budder soit bien au milieu lors du mélange. S’il entre en contact avec le papier à rouler, vous risquez d’avoir une combustion inégale.

Pour ma part, je préfère consommer ce type de produit à l’aide d’un vaporisateur. Avec la vaporisation, le budder est chauffé jusqu’à ce qu’il se vaporise. Puisqu’il n’y a pas de combustion, vous n’allez pas absorber de résidus nocifs. Vous absorberez surtout le CBD ainsi que les terpènes en plus grande quantité pour apprécier pleinement la saveur du budder.

Avec toutes les méthodes citées précédemment, le CBD va être absorbé par votre organisme de manière plus rapide. Vous en ressentirez ses effets presque immédiatement. Ce qui n’est pas le cas lorsque vous consommez le CBD sous forme de nourriture puisque celui-ci devra d’abord être digéré. Malgré tout, vous êtes libre d’ajouter votre budder CBD à n’importe quel aliment si c’est votre mode de consommation préféré.

Comment bien choisir son produit ?

Pour l’instant, le budder n’est pas encore aussi répandu que les autres types d’extractions. Vous devrez donc faire attention, car vous risquerez surtout de tomber sur des budder de cannabis riche en THC. Contrairement au CBD, ce produit est très nocif et il est d’ailleurs illégal dans de nombreux pays.

Vous devez acheter ce type de produit uniquement auprès d’un vendeur en lequel vous avez confiance. Ce dernier devra s’assurer de l’origine des produits qu’il vend afin de ne pas proposer de produit de mauvaise qualité ou illégal. Pour rappel, un produit CBD est considéré comme légal dans l’UE s’il a un taux de THC inférieur à 0,2 %.

Avertissement : Fumer du cannabis CBD est illégal dans de nombreux pays. Avant de le consommer de cette façon, vérifié les lois de votre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Mes bons plans CBD directement dans votre boite e-mail !